ESQA – Accréditation formation superviseurs


ESQA est un acronyme pour « European Supervision Quality Award », un label de qualité décerné par l’EMCC pour valider la qualité de programmes de formation des superviseurs de coachs et de mentors. 

L’ESQA représente un processus auquel une école de formation à la supervision du coaching se soumet, pour faire évaluer par l’EMCC la qualité et le niveau d’enseignement de son programme.

Au cours de ce processus d’accréditation, l’école doit prouver que l’enseignement dispensé dans le programme transmet effectivement 7 catégories de compétences définies comme indispensables pour exercer le métier de superviseur de coach. En outre, l’école doit aussi montrer comment elle peut assurer que tous les stagiaires qui valident leur formation ont effectivement intégré ces compétences et savent les appliquer au cours de leur pratique.

Avec la mise au point de l’ESQA, l’EMCC a depuis le départ eu le souci de s’inscrire dans la logique de l’harmonisation de l’enseignement universitaire, selon les préconisations faites au cours de la conférence européenne à Bologne, en 1999.

Cependant, l’ESQA ne se veut pas être une accréditation universitaire. En effet, des écoles avec des programmes pratiques, concrets, non-universitaires sont tout autant invitées à faire passer l’évaluation et obtenir l’EQA. Ce n’est donc pas un processus exclusif, mais c’est une logique inclusive, sur le modèle de la validation des acquis de l’expérience VAE.

En Europe, 7 programmes ont été accrédités ESQA.

En France, le programme suivant a obtenu l’ESQA :

ATTENTION À NE PAS CONFONDRE :

  • D’une part, la labellisation d’un programme de formation qui a été labellisé par l’EMCC selon le processus ESQA (European Supervision Quality Award), indiquant par là qu’il s’agit d’un programme de formation de qualité.
  • Et d’autre part, l’accréditation individuelle d’un(e) Superviseur de coach, processus de reconnaissance par les pairs de la qualité de sa pratique (ESIA ou European Supervision Individual Accreditation). Le titre même indique que l’on parle de la pratique individuelle (ce qui implique une certaine expérience) du Superviseur. Le processus ESIA est un processus rigoureux (revue de dossier + interview par des assesseurs spécialement formés) qui s’attache à évaluer trois aspects : les compétences, la posture et la démarche du Superviseur dans sa pratique.

Il n’y a donc pas “accréditation individuelle automatique” pour quelqu’un qui est certifié par un programme ESQA.  Il s’agit bien de deux choses différentes.

Par ailleurs, nous rappelons qu’un Superviseur professionnel est quelqu’un(e) qui est non seulement bien formé(e) et qui peut justifier d’une pratique, mais aussi qui est lui(elle) même supervisé(e), qui continue à se former, qui adhère à un code de déontologie et qui, surtout, est capable d’avoir une vraie réflexion sur sa pratique pour la faire évoluer en fonction de ses apprentissages. L’accréditation individuelle ESIA s’attache à vérifier ces points. En cela, elle est un véritable “parcours de professionalisation” postérieur à la période de formation.

Par contre, le dossier d’accréditation individuelle ESIA à remplir est plus « léger » en ce qui concerne les gens certifiés d’un programme de formation ESQA que pour les gens qui sont certifiés par d’autres programmes, reconnaissant par là la qualité de la formation suivie et donc des compétences acquises.

Newsletter

Inscrivez-vous à la Newsletter EMCC

Suivez-nous

Pour ne rien manquer de l'actualité EMCC, suivez-nous sur les réseaux sociaux