La supervision

Cliquez-ici pour consulter la liste des superviseurs accrédités par l’EMCC.

EMCC Global : Document d’information sur la supervision

Ce document fournit des informations et des conseils sur le point de vue d’EMCC Global sur la supervision. Dans les pages suivantes, nous répondons aux questions ci-dessous :

Terminologie

Dans ce document, le terme « praticiens » fait référence aux coachs / mentors / coachs d’équipe / superviseurs / spécialistes du développement organisationnel internes ou externes, aux dirigeants / managers / employés qui peuvent pratiquer ces disciplines dans le cadre de leur fonction.

« Pratique » fait référence à la pratique du coaching / mentorat  /coaching d’équipe / supervision / développement organisationnel dans ce contexte.

Le terme « client » désigne le bénéficiaire de ces services.

Qu’est-ce que la supervision ?

Le mot supervision a un sens différent lorsqu’il est utilisé dans notre contexte en comparaison de son usage dans le langage courant. Il ne fait pas référence à l’acte de gérer ou de superviser le travail de quelqu’un et le superviseur n’est pas présent lorsque le supervisé travaille avec son client.

La supervision est une forme de soutien professionnel pour les praticiens et se déroule séparément de l’interaction avec le client. Il s’agit avant tout d’un dialogue relatif à leur pratique, une occasion de réfléchir et de donner du sens à ce qui se passe pendant les rencontres avec les clients.

La définition de la supervision par l’EMCC Global est :

Un espace sûr pour un dialogue réflexif avec un superviseur en exercice, soutenant la pratique, le développement et le bien-être du supervisé.

Le but de la supervision est de :

1. S’assurer que le supervisé respecte les normes de la profession

2. Faciliter le développement de la pratique professionnelle du supervisé

3. Apporter un soutien visant le bien-être du supervisé

La supervision ne se limite pas à la réflexion sur des cas clients spécifiques. Il peut s’agir, entre autres, d’un espace d’échange dans lequel les supervisés :

  • discutent des dilemmes éthiques
  • réfléchissent sur leurs propres points forts et leurs domaines de développement dans le cadre de leurs compétences professionnelles
  • sont soutenus dans l’entretien de leur bien-être et leur santé psychologique
  • abordent des thèmes plus généraux en lien avec le développement de leurs compétences, de leurs capacités et de leur identité professionnelle
  • entretiennent un sens de la perspective, en en prenant de la hauteur sur leur pratique
  • explorent la direction dans laquelle ils souhaitent développer leur rôle et leur pratique professionnelle
  • développent leurs compétences en tant que praticien réflexif

Pourquoi la supervision est-elle importante ?

Pratique réflexive

D’abord et surtout, la supervision est une forme de pratique réflexive facilitée. Il s’agit d’un dialogue réflexif conçu pour s’assurer que nous effectuons tous notre travail de la meilleure façon au service de nos clients, de leurs organisations et de toutes les parties prenantes.

Professionnalisation

La mondialisation soulève des questionnements qui soulignent l’importance de la supervision. À mesure que les définitions des pratiques tels que le leadership, le coaching, le coaching d’équipe, le mentorat, la supervision et le développement organisationnel changent selon les langues, les cultures, les industries et les zones géographiques, et se développent au fil du temps, la valeur de la supervision augmente, renforçant une approche professionnelle dans le monde entier.

Accréditation

L’accréditation soutient et régule la pratique professionnelle d’un individu au fil du temps et fournit une orientation pour son développement professionnel continu. L’accréditation en tant que praticien requiert un engagement de supervision.

Assurance de professionnalisme

EMCC Global estime que la supervision est une exigence pour une pratique professionnelle et un moyen par lequel les praticiens peuvent s’assurer qu’ils agissent en responsabilité et en capacité de rendre compte.

Éthique et inclusion

EMCC Global adopte une approche intégrée. Le Référentiel de Compétences de Supervision, le Code de Déontologie Global et la Déclaration sur la Diversité et l’Inclusion côtoient d’autres ressources qui contribuent à la sensibilisation du superviseur, dont le rôle consiste notamment à aider le supervisé à maintenir des normes éthiques élevées dans sa pratique et à maintenir un état d’esprit et une approche inclusifs.

Quels types de supervision existe-t-il ?

Bien qu’il existe d’autres « types » de supervision, EMCC Global estime que les trois principaux formats sont les suivants :

Supervision individuelle

Dans ce processus, un superviseur en exercice (idéalement formé et accrédité) rencontre le supervisé en tête-à-tête, en personne ou à distance.

Lors du travail en vue de l’accréditation, par ex. Global Individual Accreditation(s), EMCC Global exige des candidats qu’ils utilisent cette forme de supervision car elle garantit une attention individualisée pour le praticien.

Supervision collective

La supervision est collective lorsqu’il y a plus d’un supervisé dans la session et qu’elle est dirigée par un superviseur en exercice (idéalement formé et accrédité).

L’un des avantages de ce format est que les supervisés bénéficient de l’apport des uns et des autres, ainsi que de celui du ou des superviseurs. Le rôle du superviseur est d’engager l’intelligence collective du groupe.

Intervision ou Supervision entre pairs (groupes)

La supervision entre pairs est quand un groupe se supervise lui-même. Le processus n’est pas dirigé formellement par un superviseur désigné. La supervision entre pairs est plus efficace lorsque les participants ont également été formés aux compétences de supervision.

De combien de supervision ai-je besoin ?

EMCC Global estime que les praticiens expérimentés ont besoin d’un minimum de quatre heures de supervision individuelle par an, réparties équitablement sur douze mois. EMCC Global estime également que le rapport minimum entre pratique et supervision, pour un praticien expérimenté, devrait être de 35 heures de pratique pour 1 heure de supervision reçue.

Dans le cas où le praticien effectue plus d’une forme de travail nécessitant une supervision, EMCC Global recommande que le nombre minimum d’heures de supervision requis par an passe de 4 à 8. En d’autres termes, si une personne offre une combinaison d’interventions de coaching, de mentorat, de coaching d’équipe, de supervision et/ou de développement organisationnel, le nombre minimum d’heures de supervision dont elle a besoin est de 8 heures, réparties équitablement sur douze mois.

EMCC Global pense également que plus un praticien travaille, plus la supervision sera bénéfique. Les praticiens sont encouragés à réfléchir au type, à la durée et à la fréquence de la supervision dont ils ont besoin pour être soutenus dans leur travail et leur contexte. Une fois les critères minimaux remplis, il appartient au praticien de décider, en fonction de sa situation et de ses besoins particuliers, de combien de supervision il a besoin exactement pour donner le meilleur de soi-même

Comment puis-je trouver un superviseur ?

Vous pouvez choisir un superviseur dans la liste des titulaires de l’ESIA . Ce sont des personnes qui ont été accréditées en tant que superviseur par l’EMCC Global.

L’EMCC accrédite également les programmes de formation à la supervision. Vous pouvez également consulter l’un des prestataires ayant le label ESQA qui sera en mesure de vous proposer les noms et les coordonnées des superviseurs potentiels.

Comment dois-je choisir un superviseur ?

L’EMCC Global vous recommande d’appliquer les critères suivants pour choisir un superviseur :

  • Ils ont de l’expérience et sont accrédités en tant que coach/mentor
  • Ils ont une longue expérience en tant que supervisés et le sont actuellement supervisés
  • Ils ont suivi une formation dans un programme de supervision ayant le label ESQA et sont qualifiés en tant que superviseur
  • Ils peuvent expliquer un cadre théorique pour leur propre pratique de coaching / mentorat
  • Ils peuvent expliquer un cadre théorique relatif à la supervision
  • Ils font preuve d’un engagement dans leur développement professionnel continu et celui de leurs supervisés
  • Ils acceptent de se conformer au Code Global de Déontologie pour les coachs, les mentors et les superviseurs.

L’EMCC reconnaît également que la supervision de coach/mentor est une discipline en évolution et que dans certains pays, il peut être difficile pour le praticien de trouver un superviseur qualifié qui remplit tous les critères recommandés ici.

En l’absence d’un superviseur qualifié ayant suivi une formation et une accréditation rigoureuses, l’EMCC vous recommande de rechercher une personne avec une expérience longue, étendue et adéquate.

EMCC Global approuve dans ce cas les membres qui prennent leurs propres dispositions, par ex. engager des superviseurs qualifiés en psychothérapie, des superviseurs accrédités par d’autres organisations professionnelles de coach / organismes de certification reconnus par l’ESQA ou des superviseurs aspirant à l’accréditation EMCC.

Comment puis-je me former en tant que superviseur ?

L’EMCC European Supervision Quality Award (ESQA) approuve un certain nombre de programmes de formation en supervision. Les coachs et mentors intéressés à poursuivre une carrière en supervision sont invités à consulter la liste des prestataires ayant le label ESQA

Il existe d’autres programmes de formation en supervision qui ne portent pas actuellement le label ESQA. Si vous examinez ces programmes, nous vous invitons à repérer quel est le rapport entre contenu enseigné, la mise en pratique des compétences et la réflexion personnelle. Nous vous encourageons à choisir un programme dans lequel la mise en pratique des compétences occupe une part importante du temps total de qualification.

Quelle est la différence entre qualification (certification/diplôme) et accréditation ?

La qualification (certification/diplôme) fait référence au niveau de votre formation. Vous pouvez obtenir une qualification (certification/diplôme) de superviseur à l’issue d’une formation avec l’organisme de votre choix. Vous pouvez rester qualifié (certifié/diplômé) de nombreuses années après l’avoir terminé, même si vous avez cessé de pratiquer.

L’accréditation se réfère à votre pratique régulière, elle se rapporte au présent. L’accréditation est un mécanisme par lequel un organisme professionnel régit la qualité au sein de cette profession. L’accréditation auprès de l’EMCC doit être renouvelée tous les 5 ans.

Comment puis-je obtenir une accréditation en tant que superviseur ?

Comme mentionné ci-dessus, l’accréditation EMCC individuelle de supervision (ESIA) est l’accréditation d’EMCC Global pour les superviseurs individuels.

Les critères suivants s’appliquent aux candidats à l’ESIA :

  • Accréditation en tant que coach/mentor auprès de l’EMCC au niveau EIA Praticien Senior ou supérieur
  • Achèvement d’un programme ESQA ou équivalent
  • Au moins 120 heures d’expérience pratique en supervision
  • Confirmation de l’engagement continu en matière de :
    • développement professionnel continu
    • supervision de la supervision
    • pratique réflexive
  • Respect des déclarations d’éthique et de diversité
  • La tenue d’un :
    • registre des clients de supervision
    • registre de développement professionnel continu
    • registre de supervision de la supervision
    • registre réflexif (sur l’évolution de sa pratique)

Si vous souhaitez postuler pour l’ESIA, veuillez visiter le site de l’EMCC Global.

Quelles sont les compétences fondamentales d’un superviseur ?

L’EMCC Global part du principe que les référentiels de compétences peuvent être utiles pour déclencher le dialogue et le débat. Ils peuvent fournir aux praticiens, aux formateurs et aux évaluateurs un précieux document de référence. Ils agissent comme une boîte à idées et aident à répondre à la question « à quoi ressemble une bonne supervision ? »

Dans le même temps, EMCC Global accepte que les référentiels de compétences ne restituent qu’une partie de l’histoire et que certaines des qualités fondamentales de la personne ne peuvent être saisies par les référentiels et les définitions.

L’EMCC Global dispose d’un référentiel de supervision qui a évolué sur la base des recherches et des commentaires au fil des ans et dont la version complète peut être téléchargée ici. Il comprend huit compétences fondamentales, décrites ci-dessous :

Contractualisation de la relation

  1. Gère le contrat et le processus de supervision

Les fonctions de supervision

  1. Facilite le développement
  2. Apporte un soutien
  3. Promeut les normes professionnelles

Les capacités du superviseur

  1. Conscience de soi
  2. Conscience de la relation
  3. Conscience systémique

Travail en groupe

  1. Sait animer une supervision collective

Ces compétences chapeaux se déclinent en une quarantaine d’indicateurs comportementaux. On ne s’attend pas à ce que chaque superviseur adopte chacun d’entre eux ou les considère comme une liste de contrôle. Ils visent plutôt à stimuler la prise de conscience et à favoriser la compréhension.

Conclusion

Le domaine de la supervision évolue. De nouvelles formes de coaching, de mentorat et de supervision voient le jour. À mesure que cela se produit, EMCC Global s’efforce de faire de même en mettant à jour ses systèmes et processus pour rester pertinent et continuer à soutenir les praticiens dans tous les domaines.

Il existe des réseaux et des groupes de superviseurs qui soutiennent le développement professionnel continu et la recherche dans le domaine de la supervision. Les superviseurs actifs sont encouragés à y participer afin de rester à jour et au fait des derniers développements de la théorie et de la pratique.

Nous espérons que ce document est un guide utile sur la supervision, sur ce qu’elle est et sur le rôle vital qu’elle joue dans le respect des normes et le développement de la profession. Si vous souhaitez soutenir le groupe de supervision d’EMCC Global ou si vous avez d’autres questions, vous pouvez nous contacter via le site de l’EMCC Global.

Suivez-nous

Pour ne rien manquer de l'actualité EMCC, suivez-nous sur les réseaux sociaux


Radio EMCC
Fermer